Le porno et Internet : une histoire d’amour.

pornoInternet aiderait à la diffusion pornographique mais également à l’éducation sexuelle.

La pornographie existe depuis des siècles. En effet, l’Homme n’a pas attendu l’invention de la VHS pour s’émoustiller devant des contenus pornographiques. Aujourd’hui, Internet favorise sa diffusion au près du public. En effet, dès que nous avons une curiosité sexuelle, nous allons sur Internet. Internet devient donc une ressource importante pour l’exploration sexuelle, de la compréhension et de la jouissance. Le domaine sexuel public enrichit donc l’expérience privée.

Le site Techcrunch a recensé l’expérience pornographique de plusieurs personnes, adultes aujourd’hui. Nous nous rendons compte que la diffusion de contenu pornographique n’a pas attendu le célèbre site Youporn pour voir le jour.

sexe

Témoignages :

Austin a téléchargé de nombreux porno (hétéro et gay) via le site Napster dès sa treizième années. Il les effaçait après le visionnage puisqu’il regardait les pornos sur l’ordinateur familial.

Cyrus a connu sa première expérience pornographique sur des Playboy récupérés grâce à des amis. Il aurait également téléchargé quelques images de femmes avec une poitrine découverte. Il passait du temps à aller sur des sites pornographiques hébergés à l’époque au Japon. Ne sachant pas effacer l’historique, il imagine la tête de son père en l’examinant. A douze ans, il a expérimenté l’échange de fichier nu sur des salons d’AOL. Acte très maladroit, surtout à douze ans.

Karen a découvert le porno à cause du cache de l’ordinateur familial. En tapant certains mots, des adresses à contenu pornographique apparaissaient. Elle avait seize ans à l’époque et n’en a jamais parlé à son père.

Rick raconte que l’ordinateur était dans le sous sol. Son père l’avait placé là. Maintenant, il sait pourquoi. Il pense que son père savait ce qu’il pouvait y avoir sur Internet. Il avait douze ans et il téléchargeait déjà des photographies pornographiques.

Jamie et une amie parlaient du sexe en général sur les salons d’AOL. Un jour, alors qu’elles n’avaient qu’une dizaine d’années, elles parlent à un homme. Après quelques messages échangés, elle lui donne le numéro de téléphone de la maison. Son amie décroche avant son père et entend une voix grave qui leur glaça leur sang. Ca n’avait duré qu’une douzaine de secondes, mais Jamie s’en souvient encore.

Lauren déclare que sa première expérience sexuelle à treize ans était sur les salons d’AOL. Après, elle a cherché des informations sur l’orgasme féminin par peur de ne pas être à la hauteur.

Nous voyons qu’Internet est un nouveau vecteur de pornographie. Cela peut occasionner des expériences constructives, divertissantes ou terrifiantes. Et vous, avez-vous connu la même expérience pornographique via Internet ?

L'article vous a plu ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *