Non, non, et NON SFR n’est pas à vendre !

sfrEt bien si…

Vous qui suivez cette affaire, vous vous souvenez que le président du conseil de sécurité de l’époque, Jean-René Fourtou, clamait haut et fort que SFR n’était pas à vendre ! Maintenant si. Vivendi veut participer avec sa filiale SFR à la recomposition du secteur des télécoms en France « en explorant activement toutes les opportunités », a ainsi déclaré le président du directoire du groupe Jean-François Dubos dans un communiqué publié mardi (source : les échos).

Alors ils vendent ou pas ?
SFR va être mise en bourse, une nouvelle fois. En effet, Vivendi s’est amusé à racheter entièrement le capital de SFR éjectant Vodafone en 2012 au prix fort de 7,95 milliards d’euros. Vodafone qui aurait aimé avaler tout crue la firme française, numéro deux des télécoms en France. Et maintenant, SFR retournerait en bourse au milieu de l’année 2014 et Altice, la holding qui gère Numéricable serait plus qu’intéressée. D’ailleurs, Altice a annoncé un accord de principe en vue d’un rapprochement, à suivre.

Bouygues et Free veulent aussi être de la partie.
Martin Bouygues, qui ne veut pas mourir une fois pour toute, vient de lancer une nouvelle offre internet pour faire mal au géant Free dans ce domaine. Il a tenu également à se porter candidat pour un éventuel rachat d’SFR. Avec quel argent ? Seul lui le sait.
Free quant à eux ont déjà essayé de mettre la main sur SFR, via leur maison mère Iliad. Mais un problème de direction du groupe ainsi que l’autorité des telecoms sont venus entachés toutes possibilités de mariage. En effet, le petit Bouygues ne pourrait faire face à Orange et Free-SFR.

Il faudra s’attendre à avoir des annonces, contre annonces et revirement de situation dans les jours et semaines à venir.

L'article vous a plu ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *