Le mariage, le célibat ou la mort ? Choix difficile pour Bouygues telecom

bouygues

Bouygues n’est pas encore mort, sisi.

Depuis plusieurs mois, Bouygues Telecom n’est pas dans une situation facile. La filiale télécom ne serait plus rentable et doit aussi faire des économies. Après un programme de départs volontaires de plus de 500 personnes en 2012-2013, Bouygues se lance une nouvelle fois dans la diminution des coûts.

Mot d’ordre : économies !

Pour rester compétitif, Bouygues doit faire des économies pour baisser ses prix. Il l’a fait pour sa box et doit maintenant le faire pou ses offres mobiles. Free en a deux, et Bouygues a tout un catalogue. Il doit donc simplifier ses offres pour être plus clair et séduire les clients. Mais il n’y a pas que les prix qu’il faut baisser, mais également les charges.

Encore un plan de licenciement.

1 516 employés devraient donc être remerciés. Le but, sauver l’entreprise. Comme le signal son directeur général Olivier ROUSSAL « Bouygues Telecom doit pouvoir survivre dans une partie à quatre ! ».

Il souligne également que Bouygues doit faire des économies de fonctionnent et économiser 1 milliards en trois ans. Encore 400 000 donc.

Orange et Iliad dans les starting-blocks.

Ils sont là, près un sortir le chéquier. L’un veut les clients et l’autre le réseau ainsi que les fréquences 4G ! D’ailleurs Iliad, maison mère de Free aurait fait une offre de 4 milliards d’euros.

Mais Bouygues pourrait rester seul en suivant le même chemin qu’SFR avec un désinvestissement de la maison mère Bouygues.

L'article vous a plu ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *