Le Hobbit : la Désolation de Smaug

Synopsis :
Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum… (source : allocine)

Avis :
Comme pour le premier, si vous n’avez pas aimé le premier volet de cette nouvelle trilogie, vous n’aimerez pas le second. Car inévitablement, Peter Jackson nous fait voyager dans l’univers de Tolkien, avec une petite touche personnelle. Et si vous allez le voir dans une salle IMAX 3D, ce ne sera pas une désolation, mais un émerveillement continu d’environ 2h40.
L’histoire est moins lente. Les scènes s’enchainent plus rapidement et les moments creux sont plus rares.

Capture d’écran 2013-12-16 à 22.28.39

Technique :
Coté technique, Peter Jackson continue avec son enregistrement 40 images par secondes permettant des actions plus fluides. En tout cas, en IMAX 3D, vous en prenez plein la vue. La vision de profondeur est présente, même sur les acteurs. Il y a un voire deux passages avec une 3D extérieur mais étant moins perceptible que la 3D dite de profondeur, la 3D extérieur n’est pas souvent utilisé dans les films. De plus, les scènes doivent être repenser pour cette forme de 3D, qui n’est hélas, pas à l’ordre du jour. Notons tout de même les effets de flou, qui en 3D, fatiguent un peu plus les yeux.

 Discothèque Deezer :
Retrouvez la bande originale du Hobbit : La désolation de Smaug sur Deezer

L'article vous a plu ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *