La SVoD, doucement mais surement…

aurelie-filippetti-zz73b872dchd11

La SVoD est la diffusion à la demande des films sous abonnement mensuel. Certains acteurs comme Canal Plus en France propose un service de SVoD : Canal Play. Pour 6,99€ vous pouvez avoir des films, séries… Mais pour certains, comme pour la ministre de la Culture, Aurélie Fiippetti « c’est trop long« .

Qu’est ce qui est trop long ?
Non pas les téléchargements, mais le fait d’attendre un film en SVoD par rapport à sa sortie en salle. Pour un Blu-Ray, il faut attendre de 4 à 6 mois mais pour la SVoD il faut attendre 36 mois.

Le risque, si on n’adapte pas la chronologie des médias, est que nos concitoyens iront vers les productions américaines auxquelles ils ont accès via le numérique et moins vers les productions françaises.

Mais face à elle, il y a les gros ténors de la télévision TF1 et Canal Plus qui mettent en avant l’exemple Netflix :

La plupart des raisons avancées pour changer les choses sont fausses (…) On dit que la raison pour laquelle la SVoD ne marche pas en France, c’est que la fenêtre est trop longue. Or Netflix a atteint 40 millions d’abonnés avec zéro film de première fenêtre, mais en revanche des films de catalogue dont la disponibilité aux Etats-Unis est très faible, Rodolphe Belmer de chez Canal Plus.

Madame la Ministre aimerait raccourcir à 18 mois, comme le signale le rapport Lescure. Quoiqu’il en soit, la discussion entre les différents partenaires risques de durer, sans oublier une certaine directive européenne… Mais attention, le géant américain Netflix s’intéresse de très près au marché Français. Et Dailymotion prépare déjà la riposte en mettant un avant un accord signé avec la Warner qui permettra trois cents programmes dès le lancement de l’offre et plus d’un millier dans les semaines à venir.

L'article vous a plu ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *