1278409-logo-free-mobile

La 4G… elle aura fait couler beaucoup d’encre et user beaucoup de clavier…

Les trois reines de la télécommunication nous vendaient les mérites de la 4G. En effet, grâce à cette innovation dans le monde de la téléphonie mobile, les téléphones pourraient télécharger des contenus aussi vite qu’un ordinateur branché à une box.

M4GIC_ORANGE_IEUP_COVERMais pour que les français puissent profiter de cette innovation majeure, il fallait rénover le réseau de téléphonie mobile et que cette opération allait couter très chers aux opérateurs. Et que, contre leur volonté, les prix des abonnements 4G allaient hélas être plus chers que le réseau 3G qui a pu voir ses prix revus à la baisse grâce à un amortissement du réseau sur les années passés. Et oui, toute innovation à un coût et il fallait maintenant que les français le comprennent.

Il fat dire que le consommateur comprenait parfaitement le message puisque tous les médias relatent hélas la mauvaise nouvelle : les forfaits 4G allaient couter plus chers que les forfaits 3G.

C’est comme cela, nous n’y pouvons rien. C’est une fatalité.

Mais comme pour l’arrivée des offres ADSL (qui coutaient un bras), et comme pour la 3G, Free continue de bousculer toutes les idées reçues et a lancé son forfait 4G, au prix de la 3G. Une révolution des prix.

Orange et Bouygues dénoncèrent cette offre la jugeant de tromperie ou de vent. « Pas de réseau ! », pouvons-nous entendre ou même « offre lowcost » voire encore « Vendre du vent au prix de la 3G, tout le monde peut le faire » s’exclame le PDG d’Orange. SFR, eux avaient plus de retenue car ils ont à peine plus d’antenne 4G que Free.

freebox-player

Plusieurs jours après cette annonce, comme pour l’ADSL et comme pour la 3G, les concurrents s’alignaient sur les prix de Free. La 4G devenait soudainement accessible à tout le monde.

Une question devrait intéresser les médias : comment allons-nous financer notre réseau 4G ? ou même : les offres lowcots vont-elles ruiner le pays ?

La vraie question était plutôt : est ce que les opérateurs voulaient nous prendre une nouvelle fois pour des couillons ?

Iliad, maison mère de Free pèse plus lourde (8,7 milliards) que tout le groupe Bouygues (8,3millards). Comment une société lowcost pourrait se faire autant d’argent en ayant un passif plus petit en terme d’année que les concurrents et que dans un seul domaine : la télécommunication ?

femto-free2

Tout simplement parce que Free n’a rien de lowcost et le trublion de l’internet, en baissant les prix, se fait tout de même un maximum d’argent. Certes, son nouveau réseau 4G n’est pas le plus performant, arrivant en dernier, mais c’est sans compter la puissance des ces petites boxes qui pourront prendre le relais à l’intérieur des immeubles.

Depuis des années, nous entendons de tous les cotés que la qualité coutait cher. Mais heureusement que certains acteurs industriels nous prouvent chaque jour que la qualité ne coute pas si cher que ça.

L'article vous a plu ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *